Olivier CLEMENT (1921-2009.  Est un écrivain et théologien orthodoxe,  et un enseignant. Il a laissé une oeuvre importante d'une trentaine d'ouvrages de théologie, d'histoire de l'Eglise et de spiritualité, ainsi que des nombreux articles.  Ce témoignage est tiré du livre "Berdiaev, un philosophe russe en France" paru en 1991.)

« J'ai découvert tard l'œuvre de Maurice Zundel. Grâce à France de Guérand qui, après avoir suivi quelques-uns de mes cours, m'avait remis son beau choix de textes, "A l'écoute du silence" en me disant: "c'est très étonnant, vous dites la même chose que Maurice Zundel. Sans doute l'avez-vous lu?"

Non, je ne l'avais pas lu, mais je me suis mis à le lire et ce fut, ce reste, une des grandes rencontres de ma vie. Et j’ai trouvé chez Zundel une remarquable consonance avec la pensée dont je suis nourri, celle des Pères, de Dostoïevski, des philosophes religieux et théologiens russes du XXe siècle, dont la plupart ont achevé leur œuvre en France, et notamment parmi eux, Nicolas Berdiaev. »

Ajouter un Commentaire

Les commentaires sont modérés avant publication. Les contributions doivent porter sur le sujet traité, respecter les lois et règlements en vigueurs, et permettre un échange constructif et courtois. A cause des robots qui inondent de commentaires publicitaires, nous devons imposer la saisie d'un code de sécurité.

Code de sécurité
Rafraîchir