Le site fête aujourd'hui son 5ème anniversaire.

Fin de la conférence en 1959 à Ghazir.

Au cœur du mystère. Dans la lumière de saint François tout cela a pris feu.

 

« Tous ceux qui s'opposent à Dieu, finalement s'opposent à une idole, à une caricature de Dieu, à un propriétaire, à un maître, à un dominateur, à un rival, à un ennemi de la liberté, à un rouleau compresseur, parce qu'ils ne connaissent pas ce Visage adorable, ils ne connaissent pas cette Lumière de la Très Sainte Pauvreté. S'ils la connaissaient, ils découvriraient eux-mêmes, comme la petite Prue, cette créature toute de lumière qui vient nicher dans nos cœurs. Ils comprendraient que Dieu, c'est justement Celui qu'on attend, ou plutôt Celui qui nous attend au plus intime de nous-mêmes. Il est toujours là, c'est nous qui n'y sommes pas, qui n'y sommes pas. Mais quand notre cœur s'ouvre, alors quel bonheur, quelle lumière, quel espace, quelle jubilation !

François va nous dire ces choses. Il nous les dira dans ce cœur à cœur que nous allons engager avec lui pour entrer avec lui plus profondément dans le Cœur de Dieu. Il nous les dira comme lui seul peut nous les dire, parce qu'il les a vécues jusqu'au fond.

Mais comment ne pas remercier Dieu de nous l'avoir donné, de nous l'avoir donné car sans lui nous n'aurions pas découvert ce trésor !

Les théologiens ont dit sur la Trinité des choses admirables, les vrais théologiens. Ils ont fait de leur mieux, ils ont buriné, buriné cette notion de la relation jusqu'au chef-d'œuvre, mais jamais ils n'ont pu parvenir au cœur du Mystère. Ils ont dit des choses profondes, sages, mais qui nous laissaient toujours sur notre faim et je me rappelle ma déception, lorsque je fermai le "De Trinitate" de Saint Augustin. Je me disais : "Oui, bien sûr, bien sûr, c'est intelligent, c'est peut-être génial, mais ça ne va pas au cœur du mystère. Bien sûr, comme on dit, ce n'est pas contradictoire, ce n'est pas absurde, ça peut s'accepter finalement en toute rigueur. Mais est-ce vraiment ça l'essence de l'Evangile ? Est-ce que notre Seigneur nous a simplement révélé la Trinité pour donner tout ce travail à des philosophes, afin qu'ils nous expliquent que ce n'est pas contradictoire ? C'est impossible."

Ce n'est que à travers Saint François, après avoir lu dans un théologien qui cette fois commençait à s'approcher du Cœur de la Trinité : "Tout ce que le Père possède, c'est de se donner au Fils ..." que, tout d'un coup, dans la lumière de Saint François, tout cela a pris feu et que j'ai compris, oui, que il était, justement dans l'histoire de l'Eglise, dans le mystère de l'Eglise, il était dans son dépouillement, celui que Dieu mettait sur notre route pour nous introduire dans le dépouillement infini du Père, du Fils et du Saint Esprit.

Nous allons essayer d'écouter, maintenant, en demandant à François de nous conduire dans cette voie où il nous précède éternellement, nous allons essayer d'écouter cette parole qui s'adresse à nous, cette parole que Jésus confie à notre amour : "Je ne vous appelle pas mes serviteurs, je ne vous appelle pas mes serviteurs je vous appelle mes amis, car je vous ai dit tout ce que j'ai entendu de mon Père." Et qu'a-t-il entendu sinon ce cri de l'Eternel Amour où la joie de Dieu éclate dans la première béatitude : "Bienheureux ceux qui ont une âme de pauvre, car le Royaume des Cieux leur appartient."

 

Prière. Jésus ! Jésus, Fils de Dieu, Fils de l'homme ! Tu nous as dit tout ce que tu as entendu de ton Père, notre Père ! tu veux nous faire entendre et vivre toutes ces choses : pour cela tu t'es fait l'un des nôtres ! Tu nous apprends la pauvreté de Dieu non pas pour que nous en fassions une simple connaissance à côté des autres, mais pour qu'elle devienne l'essence même de notre vie seule apte à nous en donner le vrai sens ! Donne-nous, nous t'en supplions, cette âme de pauvre qui fait connaître le vrai bonheur !

François, fais-nous connaître ce vrai bonheur, intercède pour chacun de ceux qui t'en prient !

Ajouter un Commentaire

Les commentaires sont modérés avant publication. Les contributions doivent porter sur le sujet traité, respecter les lois et règlements en vigueurs, et permettre un échange constructif et courtois. A cause des robots qui inondent de commentaires publicitaires, nous devons imposer la saisie d'un code de sécurité.

Code de sécurité
Rafraîchir