Il faudrait souhaiter aujourd'hui que, dans la prochaine réforme, sans doute encore très lointaine, de la liturgie, notre relation avec les saints soit davantage montrée et vécue. Peut-on envisager que, au moins l'un d'entre eux, soit fêté et prié chaque jour de l'année lorsque les fêtes du temporal ne l'emportent pas ?
Pour que, plus visiblement, ils se présentent à nous comme des modèles imitables, il faudra composer ou recomposer les oraisons de ces saints du jour, devenues alors plus longues et appropriées ! beaucoup devraient s'essayer à des compositions le plus heureuses possible. Je donne ici un essai pour la fête des bienheureux Louis et Zélie Martin, béatifiés dimanche prochain à Lisieux.

« Dieu qui a suscité Zélie et Louis Martin pour concevoir et donner naissance à sainte Thérèse, Dieu qui les a vus éprouvés par le décès en bas âge de quatre de leurs enfants, Dieu qui a vu Louis et Thérèse, et ses sœurs, durement éprouvés par le décès de Zélie ! Tu as vu aussi comment Louis a consenti pleinement au départ de ses 5 filles pour le cloître, restant seul et perdant finalement sa santé psychique, et combien durement Thérèse et ses sœurs ont été éprouvées par la déchéance apparente de leur père :
Donne à ton Eglise de prendre davantage conscience de l'importance et grandeur de leur témoignage : la fidélité silencieuse à travers les plus grandes adversités ! Au temps de l'épreuve et en tout temps, donne-nous de bénéficier du secours de ces parents magnifiques, avec celui de Thérèse et de ses sœurs.
Nous te le demandons par Jésus-Christ, intérieur et intime en chaque membre de cette famille comme il veut l'être en chacun de nous, lui qui vit et veut régner dans notre cœur en parfaite intériorité et intimité sans commencement ni fin avec le Père et l'Esprit dans l'éternelle Trinité. Amen.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires sont modérés avant publication. Les contributions doivent porter sur le sujet traité, respecter les lois et règlements en vigueurs, et permettre un échange constructif et courtois. A cause des robots qui inondent de commentaires publicitaires, nous devons imposer la saisie d'un code de sécurité.

Code de sécurité
Rafraîchir