(Lire d'abord le premier texte de ce même jour)

Peut-être ne nous rendons-nous pas suffisamment compte de l'importance du texte qui précède, particulièrement de la parole suivante :

« Sans la révélation qui est le Christ il y aurait peut-être (il y a !) Un troupeau de moins en moins nombreux qui ont peur... et cherchent un refuge dans des pratiques qui les rassurent ? » N'est-ce pas le cas, très communément, encore aujourd'hui ?

« ET une masse de plus en plus grande aujourd'hui qui réclame d'être des adultes devant Dieu, à supposer qu'il existe... »

Plus sûrement encore c'est le cas aujourd'hui, plus encore qu'au temps de Zundel, de façon certes plus ou moins consciente chez la plupart, très rarement tout à fait consciente ! Et cela explique pour une grande part l'indifférence massive des générations contemporaines, de l'immense majorité des jeunes, vis-à-vis du christianisme.

Combien grave est alors l'urgence d'une présentation de l'Evangile avec en son centre le mystère de la sainte Trinité présenté comme un mystère de désappropriation ! Dieu devient alors infiniment aimable et désirable pour tous, et infiniment libérateur...

Ajouter un Commentaire

Les commentaires sont modérés avant publication. Les contributions doivent porter sur le sujet traité, respecter les lois et règlements en vigueurs, et permettre un échange constructif et courtois. A cause des robots qui inondent de commentaires publicitaires, nous devons imposer la saisie d'un code de sécurité.

Code de sécurité
Rafraîchir