Il ne s'agit pas de faire de Zundel un nouveau Messie, d'autres ont pu avoir parlé avant lui ou en même temps que lui dans le même sens ? Mais c'est lui qui l'a fait le plus clairement et de la façon la plus développée. Pour poursuivre le discours d'hier je crois qu'on peut aller jusqu'à dire que l'homme vraiment intelligent, celui qui lit à l'intérieur des « choses », s'il est vraiment homme, ne peut qu'embrasser la foi chrétienne, en un sens il n'est donc plus libre de le faire. Son intelligence des « choses » le contraint à le faire.

Il faut retranscrire encore ici les paroles de Paul dans l'épître aux Romains au premier chapitre (dans la traduction Crampon) : « Voici que du ciel en effet se révèle la colère de Dieu contre toute impiété et toute injustice des hommes qui détiennent la vérité captive de l'injustice, car ce qu'on peut connaître de Dieu, est parmi eux manifeste : Dieu le leur a manifesté. Depuis la création du monde en effet ses (attributs) invisibles deviennent par ses œuvres visibles à l'intelligence, sa puissance éternelle comme sa divinité, aussi sont-ils inexcusables puisque, connaissant Dieu, ils ne l'ont ni glorifié ni remercié comme Dieu ! Au contraire ils se sont perdus en de vaines pensées et leur cœur inintelligent s'est enténébré. Se flattant d'être des sages ils sont devenus fous, et à la gloire de Dieu immortel ils ont substitué des images représentant l'homme mortel, des images d'oiseaux, de quadrupèdes et de reptiles.

Voilà pourquoi Dieu les a livrés, avec les convoitises de leur cœur, à l'impureté pour qu'en eux soient déshonorés leurs propres corps, eux qui ont échangé la vérité divine pour le mensonge et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, Lequel est béni éternellement. Amen

C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infamantes (celles de l'homosexualité) ... »

Il y a donc possibilité pour les hommes d'emprisonner la vérité, et c'est très grave, cette gravité étant signifiée par la colère de Dieu. Ils se sont perdus en de vaines pensées et en eux l'intelligence du cœur, celle qui découvre Dieu comme Amour, s'est enténébrée, et ils sont devenus fous.

Il n'y a aucune raison de penser que cela n'est pas d'actualité aujourd'hui, voire beaucoup plus encore qu'au temps de Paul. Dans l'Evangile d'aujourd'hui (9ème dimanche) le Seigneur parle d'hommes qui ont chassé des démons et fait des miracles et pourtant sont des inconnus pour le Seigneur ! (1)

...Les œuvres de Dieu sont, pour tout homme intelligent, encore plus visibles aujourd'hui qu'au temps de Paul. Les développements inouïs de la science, et de ses applications techniques apparaissent comme prodigieuses depuis seulement quelques décennies. Une véritable explosion dont nous sommes sans doute très loin de voir la fin. Qu'on pense seulement que ce qui est porté maintenant sur n'importe quel site du net, est immédiatement connaissable à l'autre bout du monde, c'était inimaginable il y a seulement quelques décennies !

Note (1) : L'Evangile de ce 9ème dimanche nous surprend, il y a de quoi nous inquiéter et pourtant le Seigneur ne dit pas cela pour nous inquiéter mais pour nous enjoindre en quelque sorte de fuir le mal, sous toutes ses formes, et la meilleure façon de l'éviter, c'est... de faire sans cesse le bien.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires sont modérés avant publication. Les contributions doivent porter sur le sujet traité, respecter les lois et règlements en vigueurs, et permettre un échange constructif et courtois. A cause des robots qui inondent de commentaires publicitaires, nous devons imposer la saisie d'un code de sécurité.

Code de sécurité
Rafraîchir