L'Assomption et L'immaculée conception de Marie.

Zundel a dit :

" Elle est d'abord la fille de Son Fils. "

" Le centre du culte marial, c'est le Christ. "

" Marie devait, comme toute créature humaine, être assujettie au péché de l'origine, mais cette obligation a été prévenue par le choix de Dieu qui faisait refluer sur elle la grâce du Christ, une grâce qui prévient en elle ce péché originel qu'elle aurait dû contracter en raison de sa descendance à partir du premier Adam. En sorte que Marie a été plus rachetée que tous les autres puisqu'elle a reçu en surabondance la grâce divine qui non seulement a effacé en elle le péché originel, mais l'a prévenu.

Marie est la première des rachetés, et c'est par là que se réalise la magnifique intuition de Dante - "Elle est la fille de Son Fils."

Marie est la fille de Jésus dans l'ordre de la grâce qui va chez elle jusqu'aux racines de la personne et qui atteint le premier instant de son existence pour l'ordonner à Jésus, afin de faire d'elle le vivant berceau de Jésus dont elle deviendra la mère par la surabondance de sa contemplation, dans cette maternité de toute la personne qui fait d'elle la mère non seulement du Christ mais de tout le genre humain dans l'ordre de la rédemption.

Et on retrouvera cette ordination de Marie à Jésus dans le mystère de l'Assomption.

Le sens de la définition dogmatique du mystère de l'Assomption n'est pas du tout ce que l'on pense, c'est de recentrer une croyance présente depuis très longtemps à la conscience du peuple chrétien, c'est de recentrer cette croyance, de la recentrer dans la Personne de Jésus- Christ et de montrer que l'Assomption est un corollaire, une conséquence de cette appartenance totale de Marie a Jésus.

En effet, si Marie est marquée dans sa personne même par sa relation vivante à Jésus, si elle est mère toute entière et dès le premier instant de son existence en sa conception immaculée, c'est parce que Jésus est à un degré unique la Vie de sa vie. Comme en elle la personne est avant la nature, toute sa nature gravite dans cette lumière de Jésus et c'est pourquoi sa chair virginale deviendra féconde, parce qu'elle est toute entière pénétrée de cette Vie qui est Jésus.

...Marie est toute entière, et toujours et dès le premier instant, sans la moindre fissure, présente à la Vie de sa vie qui est Jésus, à cette Vie qui est notre vie, à cette Vie qui est sa vie éternelle et la nôtre, car la Vie éternelle, c'est Jésus vivant en nous, et d'abord Jésus vivant en elle. "

Ajouter un Commentaire

Les commentaires sont modérés avant publication. Les contributions doivent porter sur le sujet traité, respecter les lois et règlements en vigueurs, et permettre un échange constructif et courtois. A cause des robots qui inondent de commentaires publicitaires, nous devons imposer la saisie d'un code de sécurité.

Code de sécurité
Rafraîchir