Balbutiements, personnel.

Le corps mystique du Christ est en projet divin dès avant la création de l'Univers. Nous ne sommes pas seulement membres du Christ, nous sommes aussi vitalement, tous, membres les uns des autres.

Peut-être n'avez-vous pas prêté beaucoup d'attention au début de l'homélie de M. Zundel « sitée » dimanche dernier. Pour moi je lui découvre de plus en plus de sens et tente de m'en expliquer ici.

A première lecture on a l'impression que les « choses » sont un peu poussées : « le chrétien est chargé de tout l'Univers, de toute l'humanité, il est chargé de Dieu lui-même dans toute l'histoire et dans tout l'univers ! » « En Jésus-Christ l'humanité toute entière ... reçoit une dignité nouvelle parce qu'un horizon infini nous est proposé à chacun en remettant entre nos mains toute la destinée, tout le sens de l'histoire ! » c'est énorme !

En réalité il n'y a pas là d'exagération mais bien un mystère, un immense mystère qui nous concerne chacun, vous comme moi, et qui donne sens à notre existence ici-maintenant sur la terre.

Ce qu'on oublie facilement, ce que Pascal avait déjà souligné, c'est que l'homme est esprit, et que ce fait d'être esprit lui confère une supériorité de transcendance par rapport à l'univers en lequel il est inséré lorsqu'il vient au monde sur la terre. Etre esprit veut dire pouvoir contenir l'Univers. Et qu'on ne s'arrête pas ici à l'immensité infinie de l'Univers, elle ne concerne que sa matérialité, en laquelle l'homme appelé à devenir l'esprit qu'il est, est d'abord inséré.

Etre esprit est dans l'Univers la prérogative de l'homme et sans doute de lui seul. Il devient apparenté à l'Esprit de Dieu à l'œuvre et en opération (éternelle ?) de constitution de l'Univers entier, orienté dès sa création vers l'homme esprit, l'Esprit est sans cesse en opération de constitution de l'Univers entier ordonnée à celle du corps mystique du Christ.

Tout être vivant est orienté vers l'esprit mais il n'y a que l'homme qui puisse le devenir, et cet homme esprit est lui-même, en un sens et aussi, créateur de l'Univers, même s'il n'apparaît en lui qu'infiniment longtemps après son surgissement dans l'être.

Et tout de suite il faut donc mettre en lumière, lorsqu'on parle de cette orientation éternelle de l'Univers vers le devenir esprit de l'homme, ce qui fait en quelque sorte le but de cette création, le dessein divin qui l'anime dès son origine, la constitution de ces innombrables être-esprit que sont les hommes, c'est leur constitution en un immense corps, le corps mystique du Christ, ce qui implique une relation de chacun avec tous les autres, présents, passés et futurs, puisque dans un corps, comme déjà en le corps physique de l'homme, chaque membre a besoin de tous les autres et est relationné vitalement à tous les autres.

Il s'agit d'une relation d'être de vous, de moi, une relation constitutive de notre être-homme avec ces innombrables hommes (plus de cent milliards) depuis le premier jusqu'au dernier, une relation telle que ce que fait, ce que vit chacun de nous durant son bref passage sur la terre, influence le corps tout entier en bien ou en mal : la suite de l'histoire de l'humanité, et même jusque dans son origine, dépend donc de la façon dont va s'orienter notre pensée d'être-esprit et notre façon de vivre selon elle.

Le corps mystique du Christ n'est pas une réalité qui commencerait d'être avec la venue historique du Christ sur la terre ! dès le début, dès l'origine de l'Univers, l'Esprit de Dieu opère, en chaque homme, dans le sens de la constitution du corps mystique du Christ.

La vie éternelle, offerte par le Christ à chacun dès ici-bas, du fait qu'elle est éternelle, entraîne une actualisation de toute l'histoire de l'humanité en chaque instant de notre vie. L'Esprit-Saint nous est donné, le Messie nous est envoyé dans ce but, pour que chaque instant de notre vie devienne un instant imprimant sa marque dans toute l'histoire de l'humanité en bien, elle peut malheureusement aussi opérer en mal. L'instant présent qui fuit en même temps qu'il advient, a une importance capitale, mais il peut modifier le sens en lequel ont été vécus tous les instants qui l'ont précédé comme tous ceux qui vont le suivre, et tous les instants des vies de tous les hommes. (à reprendre)

Ajouter un Commentaire

Les commentaires sont modérés avant publication. Les contributions doivent porter sur le sujet traité, respecter les lois et règlements en vigueurs, et permettre un échange constructif et courtois. A cause des robots qui inondent de commentaires publicitaires, nous devons imposer la saisie d'un code de sécurité.

Code de sécurité
Rafraîchir