Homélie pour le 1er janvier : Il est né !

" Dieu a envoyé son Fils : Il est né ! " Il ne pouvait pas paraître chez les hommes d'une autre façon, par exemple en descendant du ciel glorieusement. Il ne pouvait, lorsqu'il paraît chez les hommes s'étant fait l'un d'entre eux, Il ne pouvait pour qu'ils puissent le reconnaître, Il ne pouvait paraître chez eux qu'en naissant, simplement parce qu'éternellement... Il naît !

Il est né d'une femme, comme éternellement Il naît du Père, parce qu'il est éternellement celui qui naît du Père, celui qui en cette naissance éternelle du Père donne son vrai sens à ce verbe " naître ", qui n‘implique plus aucune nuance d'infériorité entre celui qui fait naître et celui qui naît. Entre Celui dont on naît et celui qui naît. Il y a seulement chez celui qui naît un devenir de cette égalité et, en Dieu ce devenir est éternellement parfaitement advenu. Il n'y a pas de moment où le Fils soit inférieur au Père.

Et saint Paul ajoute : " Et voici la preuve que vous êtes des fils : envoyé de Dieu, l'Esprit de Son Fils est dans nos cœurs et Il crie vers le Père en l'appelant " Abba " ! Car il s'agit bien de cela, et il faut relire alors tout ce qui a été développé le 29 décembre. Car nous sommes véritablement des fils de Dieu, et par conséquent nous sommes, nous naissons à l'intérieur, nous naissons au cœur de la Trinité divine pour en être, pour en devenir l'Un des Trois. Et ce devenir ne pourra s'accomplir sans chacun de nous, nous avons notre part à prendre, à conquérir, à vivre pour vivre cette naissance.

La bénédiction d'Aaron, si bienvenue en ce premier jour de l'année, vient elle-même dans ce sens : " Que le seigneur te bénisse et te garde ! Qu'il se penche vers toi ! Que le Seigneur tourne vers toi son Visage, qu'il t'apporte la paix ! " Qu'il tourne vers toi sa Beauté, qu'elle devienne la tienne ! Parce que tu seras désormais pleinement admis en fils, en fils qui se souvient de sa naissance au cœur même de la Trinité divine, accomplissant ici-maintenant toi-même éternellement ce qui fait qu'éternellement Dieu est Dieu ! Que tu deviennes bon de la bonté même de Dieu, seule apte à conférer à tout visage humain leur splendeur divine !

Les bergers ont découvert Marie et Joseph et l'enfant couché dans la crèche ! Ils ont été les premiers invités à y reconnaître l'infinie bonté du cœur de Dieu qui envoie à l'humanité un Sauveur. Non pas un sauveur qui tombe du ciel ou en descend glorieusement, mais un Sauveur qui se fait l'un d'entre nous et, comme chacun de nous, naît d'une mère, comme éternellement Il naît du Père...

" Ainsi tu n'es plus esclave mais fils, et comme fils tu es héritier de Dieu par la grâce de Dieu ! Et, pour preuve que vous êtes des fils, Il a envoyé de Dieu dans nos cœurs l'Esprit de Dieu. "

Ajouter un Commentaire

Les commentaires sont modérés avant publication. Les contributions doivent porter sur le sujet traité, respecter les lois et règlements en vigueurs, et permettre un échange constructif et courtois. A cause des robots qui inondent de commentaires publicitaires, nous devons imposer la saisie d'un code de sécurité.

Code de sécurité
Rafraîchir