Prière : Dieu notre Dieu, Dieu Père, Fils, Esprit, Dieu toujours premier concerné dans nos relations avec nous-même et avec les autres, Dieu qui apparaît seulement quand l'homme Te laisse transparaître ! Dieu menacé et mis en péril dès que l'homme éteint Ta transparence,

nous t'en supplions, sois en notre cœur le ferment de notre libération ! Tu as le visage du suprême dépouillement, tu es la fragilité infinie, tu es en nous une attente éternelle ! Tu es Dieu parce que tu es totalement et éternellement libre de toi-même ! apprends-nous cette liberté conquise et à reconquérir sans cesse dans le don total de nous-même à l'image du don éternel et parfait du Père, du Fils et de l'Esprit à l'Autre divin au cœur du mystère de la Trinité !

Dieu, beauté suprême antique et toujours nouvelle, toi que je veux aimer de toutes les forces de mon cœur, que je sois pleinement avec toi, que je sois pleinement en toi comme toi en moi ! Que je sois membre pleinement vivant dans ton Corps, la sainte Eglise ! Renforce sans cesse ma volonté bonne ! sans toi, sans ton secours et ta grâce nous ne pouvons rien faire !

Relisez le texte « sité » hier, ou un autre de cette même première conférence, prenez-en le temps !

Il faudrait en rester à cette 1ère conférence. Il ne faut surtout pas être pressé d'en ouvrir la seconde ! Il faut la relire en la priant ! Mais cela demande beaucoup de silence et de temps ! Tout un noviciat nouveau et jamais achevé ! Et Dieu est tellement fragile en chacun de nous !

Prions pour que d'autres aient le temps, beaucoup de temps, pour la saisir vitalement ! C'est tellement important dans notre monde d'aujourd'hui.

On ne peut sans doute accéder à cette libération totalement que dans une communauté, et comme membre de l'Eglise dans cette communauté. La vie, une vie nouvelle, avec des frères tendant eux-mêmes à cette libération est sans doute nécessaire.

... Garder au moins, à travers la Trinité révélée dans le Christ, cet appel à une libération totale qui commence au plus intime de nous-même dans un regard vers Ce visage du Christ en Croix ressuscitant imprimé dans nos cœurs ...

Ajouter un Commentaire

Les commentaires sont modérés avant publication. Les contributions doivent porter sur le sujet traité, respecter les lois et règlements en vigueurs, et permettre un échange constructif et courtois. A cause des robots qui inondent de commentaires publicitaires, nous devons imposer la saisie d'un code de sécurité.

Code de sécurité
Rafraîchir