Fête du rosaire.

A communiquer à tous les retraitants de septembre 2009.

Nous sommes eux tous, ils sont nous tous.

La raison pour laquelle j‘ai pris l'initiative, en juin dernier, de la retraite à Timadeuc était le besoin, la nécessité aujourd'hui, d'un prière intense pour la jeunesse contemporaine. La mort de M. Jackson avait entraîné un véritable raz-de-marée : des centaines de millions de jeunes se sont lameDes havres de beauté, ce que pourraient, ce que devraient devenir sous peine d'extinction à plus ou moins longue échéance, les monastères de vie contemplative en ce début du 21ème siècle. ntés de la perte de leur idole.

Ainsi aujourd'hui, d'une manière inouïe jusqu'à des jours récents, d'innombrables jeunes, nos contemporains même si, du fait de l'âge, plus de 50 années veulent nous séparer d'eux, se sentent solidaires les uns des autres sur tous les continents, cela s'est manifesté à la suite de la mort de M. Jackson, remarquable chanteur mais mortel comme chacun de nous et pouvant disparaître lui aussi, subitement, brutalement, de la scène du monde.

Je reprenais alors une scène des exercices spirituels de saint Ignace nous invitant à nous représenter la Trinité divine regardant l'immensité de notre monde dérivant dans une perte quasi certaine, et décidant de lui envoyer un Sauveur.

Je déplore que, durant la retraite, je n'ai pas rappelé cette fin première de notre retraite : un intention de prière aujourd'hui capitale, d'autant plus, s'il peut y avoir un plus, qu'une nouvelle idole vient de réapparaître de nouveau sur la scène du monde : nous devons reprendre cette intention aujourd'hui.

Nous avons tous été heureux de cette retraite : un moment béni où nous avons constitué une communauté particulièrement unie : très bien, et après ? La retraite atteindrait son but premier si s'ensuivait une prière commune, fréquente, où que nous soyons, et les visiteurs du site s'unissant eux-mêmes à cette prière avec l'intention qui a fait naître la retraite, une prière commune pour ces centaines de millions de jeunes à la dérive, et aussi pour l'avenir du monastère de Timadeuc.

J'aurais aimé, ça n'a pas été possible, qu'à la fin de la retraite s'organise spontanément un forum pour échanger au sujet de cette intention, inséparable de cette autre intention, liée pour moi à la première, l'avenir du monastère de Tiimadeuc.

Car pourquoi ne pas imaginer ce monastère devenant le lieu de recrutement de jeunes assoiffés de vie intérieure ! il est impensable en effet que, dans la jeunesse contemporaine, dans le cœur de quelques-uns, ne naisse pas le désir d'un don total au Seigneur qui pourrait trouver à Timadeuc le lieu de sa concrétisation, à condition bien entendu d'être accueillis avec une totale ouverture par la communauté actuelle.

Car c'est seulement à partir des jeunes que peut s'opérer, avec la grâce du Seigneur, la conversion d'autres jeunes abandonnant leur idole pour mettre Jésus-Christ, qu'ils ne connaissent absolument pas, au cœur de leur vie, avec une nouvelle foi et un nouvel amour communicatifs.

Un appel au niveau de tous les diocèses pour une retraite en septembre 2010 ? Une retraite ouverte aux jeunes et aux moins jeunes : pourquoi pas ? Est-ce possible et à quelles conditions ?

Il faut se ressouvenir ici que, selon une saine théologie mystique de l'Eglise, nous sommes, tous, ces jeunes, nous sommes ces jeunes et ces jeunes sont nous tous, parce que nous sommes tous appelés à être les membres d'un même corps, d'un corps en lequel chaque membre a le souci vital de la vitalité de chaque autre membre, sous peine de n'y être pas tout à fait à l'aise à sa place.

Si notre retraite n'aboutit pas à un plus grand souci de ces intentions pour lesquelles l'initiative en a été prise, je pense qu'elle a échoué, du moins qu'elle n'a pas eu grand sens au delà d'un sentiment, sans doute unanime, c'est tout de même déjà quelque chose, d'un certain réconfort dans notre foi chrétienne.

Prière : O Christ, unique créateur et sauveur de tous les hommes ! Toi qui n'aime chacun, d'un amour unique, que comme membre de ton Corps et dans sa relation à tous les autres,

Regarde avec immense bonté l'étendue du monde d'aujourd'hui, dont la jeunesse, massivement, est en perte de sens ! sois attentif à notre prière pour tous ceux qui courent à leur perte dans le culte d'idoles humaines ! Que tu deviennes, que tu sois toi-même le lieu et le centre des rassemblements qu'ils aiment !

Le mot clé pour lequel tu institues l'Eucharistie est ce rassemblement, toute l'humanité ensemble », de sorte que tous soient uns ! Fais de chacun de nous des rassembleurs, à notre place et selon ce que sous sommes ou serons devenus par ta grâce.

Nous le demandons au Père, au Fils et à l'Esprit vivant éternellement dans la parfaite unité de l'amour trinitaire.

P. Debains.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires sont modérés avant publication. Les contributions doivent porter sur le sujet traité, respecter les lois et règlements en vigueurs, et permettre un échange constructif et courtois. A cause des robots qui inondent de commentaires publicitaires, nous devons imposer la saisie d'un code de sécurité.

Code de sécurité
Rafraîchir