En la fête de saint François d'Assise

Un havre de beauté. « Un refuge sûr et tranquille », mais beaucoup plus encore, un « lieu » où l'on se désintoxique de toutes les laideurs, coutumières sur le petit écran ! où l'on se désintoxique de tous ces dessins animés hideux que le Japon, surtout lui, diffuse à satiété.

Des havres de beauté, ce que pourraient, ce que devraient devenir sous peine d'extinction à plus ou moins longue échéance, les monastères de vie contemplative en ce début du 21ème siècle.

Timadeuc, devenu plus encore que les autres havre de beauté. Ce l'est déjà par la qualité des chants de la communauté cistercienne, ce pourrait le devenir plus encore !

Je pense ici à la création dans le monastère d'une salle de projection où les moines pourraient venir de temps en temps se ressourcer dans la contemplation de beauté presque pure, et où tous les visiteurs pourraient se rassembler pour une expérience de saisissement par la beauté. La communion dans la beauté unit profondément, ne serait-ce qu'un instant. Nos contemporains ont besoin, impérativement besoin, de lieux nouveaux où ils puissent purifier leur regard et toute leur personne dans un bain de sublime beauté.

Il faudrait un cinéaste de grand talent qui partagerait, longtemps peut-être, la vie des moines, pas de n'importe quelle façon ! Que le Seigneur y pourvoit !

J'imagine, je vois déjà ce qu'il pourrait nous offrir sur un vaste écran demi-circonférence de la salle : le chant et la prière des moines, donnant au spectateur cette impression, une sorte de saisissement, une élévation d'esprit et de cœur de toute la personne, oui ! que le spectateur un instant se sente prier et chanter lui-même avec le chœur des moines en lequel il est entré !

Un cinéaste de la qualité du réalisateur de « terre inconnue », qui serait lui même ami de la prière ! Ou un cinéaste de la qualité de ceux du Mont saint Michel qui ont présenté à l'aire de repos de la baie de ce mont, un spectacle, grandiose et de toute beauté, du mont et de son environnement ! L'écran, 6 panneaux juxtaposés en demi circonférence, occupe la moitié de la salle et la sonorisation est merveilleuse !

Et puis, chose très importante, les moines, personnages, ou plutôt personnes de ce spectacle, apprendront un nouveau psaume, interminable, à composer, rendant grâce au Seigneur des merveilles en tous genres du monde moderne, avec la beauté toute nouvelle, grandiose, qu'il recèle et peut faire découvrir.

Retraitants de Timadeuc comme visiteurs du site, nous pourrions nous retrouver chaque jour, un instant, dans la prière à midi et à 19 h., en prière pour l'avenir du monastère de Timadeuc et aussi pour l'avenir plus immédiat de Bernard grâce auquel nous devons de connaître Zundel avec tout ce que cette connaissance a pu entraîner par la suite pour le bien de l'Eglise entière. Mais je ne peux m'empêcher de penser que, finalement, cet avenir importe moins, même si, après sa mort, tout disparaissait !

Que je ne me regarde pas ! qu'il ne se regarde pas ! Ce n'est pas Bernard, ni Zundel lui-même, qui importe ! que Bernard, résonant de Zundel, continue longtemps encore à nous instruire et passionner ! mais celui qui importe, c'est Jésus-Christ, l'unique sauveur des hommes et l'initiateur de toutes les beautés ! Jésus-Christ qui ne s'est jamais regardé lui-même, Jésus-Christ qui ne se regarde lui-même qu'en regardant le Père !

Béni sois-tu, Seigneur, béni infiniment, pour l'immense procession, interminable, toujours plus magnifique, des beautés que l'intelligence de l'homme nous permet de découvrir et contempler chaque jour davantage dans les secrets de notre monde jusque là inconnus !

Béni sois-tu pour cette audition immédiate de la voix de Zundel que nous pouvons entendre maintenant où que nous soyons ! Béni sois-tu pour l'écoute de cette voix toujours nouvelle et ancienne, nous faisant découvrir chaque jour un sens nouveau de Ta parole !

Depuis bientôt près de deux siècles une multitude de moines ont prié et chanté ici à Timadeuc Ton amour et Ton bonheur, éternellement conquis en même temps qu'acquis ! Ils sont pleinement vivants aujourd'hui au cœur de la Trinité ! Nous avons besoin d'eux tous ! Sois sensible à leur intercession ! Ne permets pas qu'un jour cette communauté s'éteigne ! Fais-la renaître dans une communauté à la fois nouvelle et ancienne, témoignage vivant et sensible donné aux générations humaines d'aujourd'hui ici expérimentant toujours plus profondément le saisissement par la vraie beauté !

Par Jésus-Christ identifié éternellement à toute beauté et en toute pouvant être découvert dans Sa sublime grandeur de pauvreté lui permettant d'être tout pour tous !

A poursuivre, à reprendre ?

Ajouter un Commentaire

Les commentaires sont modérés avant publication. Les contributions doivent porter sur le sujet traité, respecter les lois et règlements en vigueurs, et permettre un échange constructif et courtois. A cause des robots qui inondent de commentaires publicitaires, nous devons imposer la saisie d'un code de sécurité.

Code de sécurité
Rafraîchir