xxxxxxxxxx

"Il faudrait qu'aucun de nos frères puisse se plaindre de n'avoir pas rencontré en nous la TENDRESSE de DIEU"

"Si nous naissons à chaque instant du Cœur de Dieu, si nous sommes tout entier le fruit de sa tendresse, il ne peut vivre en nous qu'en devenant le fruit de notre tendresse, qu'en naissant à son tour de notre cœur.

Là encore les analogies de la tendresse humaine nous ouvrent des horizons illimités. Ce besoin d'aimer et d'être aimé qui nous tra­vaille tous, qu'est-ce sinon ce besoin de naître de nouveau, de naître dans un cœur qui nous attend, de naître dans un moi de surcroît, pra­tiquement par un choix libre, par une élection de pure tendresse.

Et comment Dieu ignorerait-il ce secret qui est au cœur de toutes les tendresses humaines? Lui aussi, il veut naître en nous. Il nous traite comme ses égaux, non pas comme des mendiants qui sont incapables de rien donner, mais comme des fils dont le « oui » est indispensable à ce mariage d'amour qu'il veut contracter avec nous."