La méditation des paroles du Père Zundel nous entraîne vers les questions ultimes...

Acceptons-nous de nous convertir ? Acceptons-nous de faire de ce substrat dont nous sommes composés un vase unique, un espace où la Trinité puisse s'entretenir et dialoguer avec les frères et sœurs en humanité auprès desquels nous sommes envoyés.

Devenir Présence, c'est là l'enjeu ! Opérer ce saut qualitatif qui change notre regard, notre être au monde.

Dans la mesure où nous peinons à repousser les revendications étouffantes qui montent de nous-mêmes, à nous en distancier, une légèreté joyeuse prend place alors, comme une brume du matin qui nous annonce une journée ensoleillée. Nous sommes prêts pour La rencontre. Celle-ci a lieu dans le silence :

Ecoutons-le:

« L'essentiel est de se recueillir,

L'essentiel est d'écouter,

L'essentiel est de s'émerveiller,

Car lorsqu'on s'émerveille, lorsqu'on admire, nécessairement, on se quitte soi-même on demeure suspendu à la Beauté de Dieu, on se réjouit de sa Présence, on se perd dans son Amour.

L'essentiel pour chacun de nous c'est, chaque jour, de nous donner la possibilité de nous émerveiller.

Alors Dieu n'aura jamais pour nous ce visage déjà vu, qui nous lasse et nous ennuie.

Nous voulons écouter,

Nous voulons nous cacher au coeur du silence.

Nous voulons entrer dans cette grande procession de la Beauté. Alors nous découvrirons en effet un Dieu qui nous sera neuf chaque matin.

Ne l'oublions pas : Dieu, c'est quand on s'émerveille ! »

"Ton Visage , ma Lumière" Desclée 1989

Ajouter un Commentaire

Les commentaires sont modérés avant publication. Les contributions doivent porter sur le sujet traité, respecter les lois et règlements en vigueurs, et permettre un échange constructif et courtois. A cause des robots qui inondent de commentaires publicitaires, nous devons imposer la saisie d'un code de sécurité.

Code de sécurité
Rafraîchir