Suite 8 et fin de la 4ème conférence donnée à sainte Marie de la paix en mars 1961.

« Comme nous avons besoin de nous convertir tous, vous et moi, moi et vous, comme nous avons besoin de nous convertir au sens le plus profond pour entrer dans ce monde qui est le seul vrai monde, le seul que Jésus consacre, le seul où l'humanité puisse respirer, le seul où chacun se sentira accueilli, le seul où Dieu ne pose pas de problème parce que ce vrai monde respire en Lui, parce qu'il en est immédiatement la lumière reconnue et le centre joyeusement accueilli.

Tous les problèmes sont ainsi renouvelés par la nouveauté infinie de l'Evangile ! il n'y a plus qu'un problème, celui de notre effacement, celui de notre consentement, celui de notre libération de ce moi frontière, de ce moi limite, de ce moi asphyxiant, de ce moi qui est la négation de nous-même et de tout.

Voilà le chemin qui s'ouvre ! Voilà la chance unique, incomparable et merveilleuse ! Et c'est à cette chance qu'est lié aussi l'avenir de Dieu dans ce monde, car, si nous ne saisissons pas cette chance, Dieu mourra dans l'humanité de plus en plus ! car l'humanité, à mesure qu'elle deviendra plus puissante dans l'ordre technique, s'ouvrira moins et sera encore plus incapable d'endurer ce dieu-mollah et le reléguera avec raison au musée des antiquités.

Mais Jésus, ce n'est pas une antiquité ! Jésus est vivant ! Jésus nous appelle à la vie, Jésus nous introduit dans cette confidence adorable, Jésus nous introduit dans l'intimité du Père et du Fils et du Saint Esprit, Jésus nous conduit au coeur du premier amour, Jésus nous rend parents de la divinité parce qu'entre elle et nous, il n'y a plus l'obstacle d'un pouvoir qui nous voudrait dominer, il n'y a plus que cette générosité qui nous appelle, qui veut nous transformer en elle afin que nous devenions ce qu'il est et que Dieu puisse réellement dire "Je" et "moi" en nous, comme Il le disait à un mystique qui l'interro­geait : "Qui êtes-vous, Seigneur ? " - "Toi, toi !"

C'est à cela que Jésus veut nous conduire, à un Dieu plus intime à nous-même que nous-même et qui nous répondra comme la voix de l'amour quand nous l'interrogerons : il répondra sur le mode nuptial, Il nous redira dans le secret de nous-même ce qu'il dit tous les jours dans la divine liturgie : "Tu es moi." (fin de la 4ème conférence)

Prière : Dieu, notre Dieu, Dieu notre Père, Dieu notre Fils, Dieu notre Esprit, Dieu qui fait de notre cœur le tabernacle où tu veux assumer et sauver l'humanité entière, Dieu qui veux t'identifier le plus parfaitement possible à chacun de nous ! fais nôtre ton regard sur l'immensité du monde d'aujourd'hui ! fais nôtre ton regard d'infinie bonté sur l'innombrable jeunesse contemporaine en dérive et perdition de sens, soucieuse seulement du culte idolâtrique de ses idoles !

Ne sois pas insensible à notre prière ! Que cette jeunesse, avec nous-mêmes et l'humanité entière, découvre et reconnaisse sous son vrai visage, l'unique Sauveur, Jésus-Christ, réellement présent en tous les hommes, mais le plus souvent encore enfoui dans le cœur de la plupart !

Tu ne peux rien faire sans notre prière ! Tu es impuissant si aucun cœur d'homme ne s'ouvre à ton amour et y répond ! Sois sensible à l'innombrable prière de tes amis, ouvre notre cœur à ton amour, réponds à notre cri ! Pour ton bonheur et le nôtre dans l'éternité du ciel établi dans notre cœur !

Père de Jésus-Christ, notre Père, que tu puisses tout à l'aise engendrer, porter et faire naître le Bien-aimé de notre cœur, et l'Esprit en jaillir avec surabondance sur l'humanité entière !

En note : L'histoire de la mystique chrétienne, l'histoire de son approfondissement, ne doit pas être reçue comme un appendice à l'exposé de la foi chrétienne : elle en est le cœur, c'est elle qui en porte la véritable intelligibilité, à condition que son enseignement nous porte à l'embrasser avec tout notre être.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires sont modérés avant publication. Les contributions doivent porter sur le sujet traité, respecter les lois et règlements en vigueurs, et permettre un échange constructif et courtois. A cause des robots qui inondent de commentaires publicitaires, nous devons imposer la saisie d'un code de sécurité.

Code de sécurité
Rafraîchir