2ème texte, personnel aussi, en ce jour de la conversion de Paul. lire d'abord le 1er texte)

Zacharie était devenu muet parce qu'il n'avait pas cru, Paul va devenir aveugle pour commencer à avoir une toute autre vision des « choses » et de tout, après la rencontre avec Jésus sur le chemin de Damas.

Zacharie était devenu muet parce que son manque de foi faisait qu'il n'avait plus rien à dire, qu'il ne pouvait plus rien dire de vraiment sensé tant qu'il ne croyait pas, tant qu'il ne croirait pas, Paul, converti, entrant dans la foi, va parler beaucoup, va écrire beaucoup de « choses » sensées, chrétiennement sensées parce que maintenant il croit. Celui qui n'est pas entré dans la foi ne devrait plus parler !

Ce que Paul va avoir à apprendre, c'est la présence intérieure de Jésus-Christ en les chrétiens qu'il persécute, une véritable identification avec Lui ! c'est Jésus qui est atteint quand il les persécute. Cette présence intérieure jusqu'à l'identification, Jésus veut nous faire saisir que Dieu la veut intérieure à tout homme, et que l'on ne peut désormais parler sensément que dans la mesure de notre foi qui rend efficace cette présence divine intérieure.

« Je suis Jésus que tu persécutes ! » Jésus ne dit pas : « c'est comme si c'était moi que tu persécutes ! » C'est une véritable identification d'un Dieu donc intérieur à tout homme, ou du moins qui veut l'être.

On doit le redire ici : un Dieu extérieur à l'homme n'a jamais existé ! un Dieu intérieur à l'homme est le seul qui existe en toute vérité et réalité. Si l'on ne connaît pas ce Dieu intérieur, on ne peut que penser et dire que Dieu n'existe pas, comme on le fait si volontiers aujourd'hui jusqu'à l'inscrire sur les flancs des bus madrilènes, et en faire une sorte de refrain à redire sans cesse !

Paul a commencé par devenir aveugle quand il s'est converti, il va recouvrer la vue ensuite chez Ananie, une nouvelle vue sur toutes choses. Puisse-t-elle être la nôtre ! Il faut sans cesse nous habituer et réhabituer à ce Dieu « pur dedans », qui ne peut donc pour nous avoir d'autre dedans que notre cœur ! il faut vivre avec ce Dieu Esprit dont l'habitation préférée est le cœur de l'homme, nous n'avons pas à nous questionner sur un quelconque ailleurs où il vivrait éternellement, il n'y en a pas, sur son ailleurs en la Trinité, il n'en a pas (?). Le cœur de l'homme doit devenir le paradis du Dieu Trinité où Ce Dieu Trinité éternellement veut engendrer le Fils, et dont l'Esprit veut jaillir de l'Un et de l'Autre, dans le même éternel instant.

Toute notre ancienne vision n'atteint et ne concerne que des apparences ! C'est le « commerce » avec le Dieu intérieur qui, seul, peut nous apprendre à les dépasser. Toutes ces apparences voudraient nous apprendre que Dieu n'existe pas ! elles sont convaincantes ! tout a pu, tout peut très bien se passer de Dieu, on n'a pas besoin de lui pour expliquer les choses ! mais sans lui aucune explication ne peut aboutir qu'à proclamer son inexistence !

Et l'on va arriver maintenant, avec la 3ème conférence donnée à la Rochette en 1959, on va entendre Zundel nous parler du vrai Dieu. « Il va s'agir de savoir ce que recouvre le mot « Dieu » ! une multitude de gens défendent une idole parce qu'ils se font leur dieu selon leurs idées ... » C'est bien évidemment et toujours un dieu fait selon nos idées, celui dont on proclame qu'il n'existe pas ! Paul s'était fait lui aussi une idée de Dieu selon ses idées. Tout est renversé avec la rencontre sur le chemin de Damas.

« Le vrai Dieu est l'espace où notre liberté respire. Saint Jean de la Croix appelle Dieu une musique silencieuse. L'Evangile nous révèle le Dieu intérieur, silencieux, qui est la vie de tous les génies créateurs, la vie de notre vie, comme le dit saint Augustin. Personne n'est plus proche de nous ! »

Et, à la fin de cette 3ème conférence : « Il faut sans cesse découvrir Dieu. La source qui jaillit en vie éternelle. On ne peut connaître Dieu que par la nouvelle naissance, en se donnant, en s'engageant, en se transformant en Lui, en entrant et demeurant dans la solitude intérieure pour entendre la musique silencieuse qui est le Dieu vivant. » (« sité » demain)

Cela doit être possible dans tous les états de vie. Que saint Paul converti nous apprenne la véritable conversion !

Ajouter un Commentaire

Les commentaires sont modérés avant publication. Les contributions doivent porter sur le sujet traité, respecter les lois et règlements en vigueurs, et permettre un échange constructif et courtois. A cause des robots qui inondent de commentaires publicitaires, nous devons imposer la saisie d'un code de sécurité.

Code de sécurité
Rafraîchir