Balbutiements...


Regardant sur Arte un soir récent une des séquences d'un film sur Darwin, je me suis demandé si, avec Zundel, nous n'avions pas à opérer une révolution, une révolution combien plus importante que celle apportée par Darwin puisqu'il peut s'agir avec Zundel de l'avenir de l'humanité. Lui-même en avait clairement conscience. On va se décrier avec force, mais ce sera faute d'une vraie connaissance de l'apport zundélien, faute de n'avoir pas suffisamment prêté attention à ses propos, innombrables, sur la nécessité de cette véritable révolution à accomplir dans l'intelligence et le cœur de l'immense majorité des croyants, et sur les nouveaux horizons offerts maintenant par un développement décisif, on peut le dire, de tous les dogmes chrétien.


Zundel n'a pas peur d'affirmer catégoriquement : « Ce Dieu-là, (ce Dieu qu'il a amplement et magistralement « développé ») est un Dieu inconnu de l'immense majorité des croyants accrochés à des idoles comme les apôtres l'étaient à leurs rêves ... Ce Dieu-là, le Dieu de l'expérience augustinienne, le Dieu que la samaritaine est invité à découvrir au plus intime d'elle-même, le Dieu révélé en Jésus à genoux au lavement des pieds, ce Dieu-là est inconnu de l'immense majorité des croyants de toutes les religions. » (extrait de la 1èr conférence donnée à Londres en février 1964)
II s'agit donc bien d'une révolution à faire.

Regardez dans l'histoire comment les grands révolutionnaires (Marx, Lénine ... ) ont su faire connaître, et répandre dans le monde entier, leurs idées ! Et comment elles ont modifié le cours de l'histoire ! Comment s'y prendre pour contribuer à faire de même ici ? comment opérer un renouvellement fondamental dans l'esprit des chrétiens, sans rien rejeter de ce que nous avons appris jusqu'à maintenant ?

On s'est plaint récemment du trop grand nombre de citations de Zundel dans « prions en Eglise », alors qu'il faudrait en augmenter le nombre ! Les plaignants n'ont encore rien compris à la révolution zundélienne !

La diffusion de la pensée de Zundel est capitale aujourd'hui, il y va de l'avenir d‘un christianisme manifestement en risque d'extinction dans notre pays, même si on peut voir affluence dans des communautés nouvelles ! Elles restent marginales dans l'Eglise et le monde d'aujourd'hui où l'intelligentia (= l'ensemble des gens les plus intelligents dans notre pays) est devenu communément indifférente à la foi chrétienne.

Les mots du pape Paul 6 voyant en Zundel un génie pour le monde d'aujourd'hui sont méconnus. Connaissez-vous un autre prédicateur capable d'aligner, sans aucun papier, 21 conférences de presqu'une heure devant le pape et les cardinaux de la curie ? Il n'y en a pas. Connaissez-vous un prédicateur capable de prononcer le même dimanche 6 homélies différentes aux 6 Messes d'une paroisse en Egypte? Il n'y en a pas non plus, il n'y en a sans doute jamais eu. On a là une marque certaine de l'unicité prodigieuse de Maurice Zundel au 20ème siècle. Dans combien de décennies prendra-t-on conscience de la véritable révolution qu'il invite à opérer dans l'Eglise quant à la façon de concevoir le Dieu unique, façon qui qualifie la spécificité du Dieu de Jésus-Christ et, enfin, Le rend en vérité infiniment aimable ? Avec les conséquences inouïes que cela inclue, et dont l'Eglise semble n'avoir pas encore conscience, indifférente au jugement du pape Paul 6 qui, lui, avait commencé à en entrevoir l'importance unique ?

Témoin par exemple de cette indifférence et méconnaissance le livre (« s'enraciner »), composé récemment par un curé sur la côte normande.

Sur le site vous avez vu comment j'ai multiplié ces derniers temps les oraisons reprenant les mots mêmes de Zundel, parce qu'on comprend mieux ce que l'on prie et reprend dans la prière. Un livre pourrait paraître un jour qui aurait pour titre : « Prières avec le « verbe » de Maurice Zundel ». Il pourrait débuter par cette prière de Zundel lui-même :

« Seigneur aide-moi à devenir un homme et à faire de ma vie un espace illimité où le monde entier puisse être accueilli, où toute créature se sente ennoblie et où Ta Présence enfin se respire ! »

(à suivre et reprendre)

Ajouter un Commentaire

Les commentaires sont modérés avant publication. Les contributions doivent porter sur le sujet traité, respecter les lois et règlements en vigueurs, et permettre un échange constructif et courtois. A cause des robots qui inondent de commentaires publicitaires, nous devons imposer la saisie d'un code de sécurité.

Code de sécurité
Rafraîchir