A reprendre.

Ne va-t-on pas trop loin ? On ne peut pas aller plus loin. Tout doit être ordonné dans notre vie à la préparation de la nourriture eucharistique, à sa manducation et à l'action de grâces pour ce don qui dépasse tout don de Dieu. Et cela en Eglise et en communion avec l'humanité entière.

L'offrande parfaite de Jésus au Père au moment, éternel, de Sa Passion-Mort-Résurrection n'ajoute rien à Dieu en la Trinité divine, mais elle révèle ce qui s'accomplit éternellement en la Trinité divine et fait que Dieu est Ce Dieu Trinité. C'est pour cela que saint Jean nous dit que l'heure de ce passage est l'heure de la glorification de Dieu, c'est à dire l'heure où Dieu se fait connaître selon ce qu'Il est au plus intime de Lui-même. Nous n'avons pas de chose plus importante à faire ici-bas que d'entrer dans le mystère de cette offrande parfaite du Christ, jusqu'à en faire notre nourriture.

L'Eucharistie est le sacrement de cette offrande. L'Eucharistie est notre nourriture essentielle. Voilà que ce qui fait éternellement que Dieu est ce Dieu Trinité, cette offrande éternelle et parfaite de chaque Personne divine à l'Autre divin, devenue au moment de l'Incarnation rédemptrice offrande parfaite du Fils incarné au Père, imitant de façon parfaite et éternelle ce don parfait qui fait que le Fils est Fils du Père et Dieu Lui-même, voilà que cette imitation parfaite, en et par Jésus incarné passant au Père, voilà que ce qui fait que le Fils est Dieu, devient notre nourriture essentielle, celle même de la vie éternelle, nous donnant d'être infiniment réellement créé et sauvé à l'image et selon la ressemblance du Dieu Trinité. ...

Ajouter un Commentaire

Les commentaires sont modérés avant publication. Les contributions doivent porter sur le sujet traité, respecter les lois et règlements en vigueurs, et permettre un échange constructif et courtois. A cause des robots qui inondent de commentaires publicitaires, nous devons imposer la saisie d'un code de sécurité.

Code de sécurité
Rafraîchir