Dieu créateur, intelligence de l'univers

Ce n'est pas Dieu qui a créé notre monde tel qu'il est.
Pourquoi donc tant d'hommes de bonne volonté rejettent-ils Dieu ? Parce qu'on ne peut que Le rejeter quand on Le conçoit comme une explication du monde tel qu'il est. Aussi beaucoup le rejettent parce qu'ils Le conçoivent ainsi.
Dieu n'est aucunement le Créateur de notre monde tel qu'il est. Le Dieu de Jésus-Christ est la clé d'un monde qui n'existe pas encore.
Maurice Zundel au Caire en mars 1961.

« Sous le nom de Dieu la plupart du temps nous mettons nos ignorances, nos limites et nos partialités ! Nous Le concevons souvent comme le bouche-trou de nos ignorances et de nos limites.

Jésus, Lui, nous ramène à l'homme pour nous délivrer de toutes les idoles que nous entretenons en nous sans le savoir ni le vouloir.

Livre du père Paul Debains, « Le Problème que nous sommes » (pages 230 ss.) Editions du Sarment Jubilé.
Maurice Zundel, Cénacle de Paris, extrait de la 3ème conférence, du 16 janvier 1972. « Comment le Dieu trinitaire révélé en Jésus-Christ éclaire le problème que nous sommes. »

« Parmi tous les travaux sur les origines chrétiennes, parmi toutes les tentatives pleines d'érudition qui ne cessent de se faire jour pour cerner le phénomène chrétien, pour saisir l'initiative de Jésus, il est extrêmement rare que l'on fasse allusion à cette donnée fondamentale qui distingue l'œuvre du Christ de toutes les autres, c'est que justement Jésus a inscrit dans notre histoire la Trinité divine.

19/01/2006 janvier 2006

Maurice Zundel, extraits de conférences. Vers une meilleure intelligence des questions posées par la Création.

Comment comprendre que tant de nos contemporains peut-être refusent le surnaturel ? La liberté, suprême floraison de l'esprit. Le problème du miracle. L'explication de la souffrance ?

…Nous pouvons comprendre le refus du surnaturel dans la mesure où l’homme ne prend pas conscience de ce fait que le monde est esprit ! Sous un aspect le monde est esprit, comme nous-mêmes sommes esprit, et sous un autre aspect le monde est matérialité.